Achats tests

Depuis 2007, FERARIHS est mandaté par la Régie Fédérale des Alcools (RFA) pour mener à bien la récolte des données ainsi que l’analyse des achats tests d’alcool réalisés en Suisse. 

Les achats tests d'alcool sont utilisés pour contrôler l'application de la loi sur la protection de la jeunesse, qui interdit la vente de boissons fermentées (bière, vin, etc.) aux moins de 16 ans et la vente de boissons distillées (alcool forts, alcopops) au moins de 18 ans.

Après plusieurs années d'achats tests et d'analyse des résultats, nous pouvons affirmer que les achats tests constituent un bon moyen de protection de la jeunesse, car le taux de vente diminue après plusieurs contrôles successifs, comme montré dans le graphique ci-dessous. L'augmentation à partir de 2011 est due à l'introduction des achats tests dans de nouveaux cantons.

Taux de vente 2000-2012 

Manuel

De nombreuses institutions réalisent des achats tests chaque année sur tout le territoire suisse. Afin d'harmoniser les pratiques, un manuel de réalisation des achats tests a été édité en 2009, en collaboration avec la RFA. Il comprend des conseils pour toute institution souhaitant effectuer des achats tests. 

Manuel complet de Ferarihs (PDF)

Annexes Manuel (PDF)

Guide pratique condensé de la RFA (PDF)

 

Résultats 2012

En 2012, 6'000 achats tests ont été réalisés sur le territoire Suisse, ce qui confirme l'augmentation du nombre de contrôles réalisés chaque année, malgré l'incertitude quant aux bases légales des achats tests. On constate que 28.8 % des achats tests ont été conclus par une vente, ce qui constitue une diminution par rapport au taux de vente de 2011 (30.4 %).

Dans 74.2 % des achats tests, les vendeurs ont demandé l'âge ou la carte d'identité des jeunes. Cependant, ce taux passe à 36 % dans les achats tests s'étant conclus par une vente. Ceci souligne l'effort qu'il reste à faire pour encourager le contrôle de l'âge. 

Les stations services constituent le type de point de vente le plus testé, mais aussi celui qui montre le taux de vente le plus bas (16.6 %). Au contraire, les jeunes arrivent plus facilement à se procurer de l'alcool lors de manifestations ponctuelles, comme les fêtes et festivals (54.1 %), ou manifestations sportives (38 %).

La vente est plus facilement conclue lorsque les jeunes essaient d'acquérir de l'alcool distillé (37.7 %) que fermenté (22.9 %). Le taux de vente est également plus élevé après 19 heures (33.4 %) que dans la journée (21.9 %).

Pour des résultats détaillés, vous pouvez consulter le rapport annuel (PDF) ou le communiqué de presse de la RFA.

 

Autres liens

RFA - Prévention/protection de la jeunesse

RFA - Publications sur la protection de la jeunesse